Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Bienvenue chez Edgard Oberson  

Bienvenue sur mon site Internet !

Edgard Oberson

Vous y trouvez toutes les informations à jour sur le programme des prochaines courses ou activités, les suggestions de courses en alpinisme, escalade, randonnée à ski.

Il y a aussi la découverte de la montagne en famille, des informations sur les prochains voyages, expéditions ou trekkings et tout ce qu'il faut savoir sur les prix.

La rubrique Nouvelles raconte les courses et activités passées, en photos et textes. Les autres rubriques complètent l' information. Il y a aussi la possibilité de louer ma maison en Arles !

N'hésitez pas à me contacter si vous rêvez d'une course, d'un voyage, ou d'une expé ne figurant pas dans ce site.

Rien n'est vraiment impossible !

Trop c'est trop ... A méditer

Tiré de la mountain wilderness Newsletter

Chers lectrices et lecteurs

Ponts suspendus, plate-formes panoramiques, vias ferratas. L’expérience à l’outdoor se doit d’offrir du frisson, couvrons donc la montagne d’attractions. Nous affirmons au contraire que la montagne n’a pas besoin d’assaisonnement !

Thrill Walk - un shoot d'adrénaline à coup d'acier et de béton

Le 9 juillet a été inauguré sur le Schilthorn le Thrill Walk, une passerelle de métal longue de 200m autour de ce bastion rocheux escarpé. 52 tonnes d’acier, de béton et de verre – et tout ça pour quoi ? En été les destinations lointaines représentent une grosse concurrence pour les régions de montagne. Le touriste moderne souhaite enchainer un selfie devant la Tour Eiffel, avec une séance de bronzage aux Caraïbes tout en planifiant le safari des prochaines vacances. Les sites de montagne en sont donc réduits à capter l’attention au moyen de toutes les attractions possibles – enrichir la contemplation de la nature par un peu de frisson permet de rester concurrentiel. Le paysage n’a plus grande importance, seul compte de pouvoir offrir l’installation la plus sensationnelle. Une course aux investissements est alors néce! ssaire pour garantir la pérennité des revenus. Car qui reviendra chaque été au Schilthorn pour la même passerelle de 200m ? Nous luttons pour que les Alpes ne soient pas petit à petit transformées en parc d’attraction.


Gravir la face sud du fou, devenir fou.

La haut, l’Aiguille du Fou est un symbole de l’aventure verticale et sa face sud un des plus gros challenge d’escalade existant. L’objectif d’une vie pourquoi pas ?

Contraint à la migration dans la haine ou avec chance non entravé par l’existence, pour l’homme le court voyage sur terre est une ascension figurée en quête de sens. Grimper des faces et fouler des sommets par le discernement et la juste valeur des choses qui nous obligent - puisque nos vie en dépendent - rend le parcours plus serein, vivant à souhait c’est déjà ça.

En Bas le Fou est l’homme qui se perd. Renvoyé de collision en peine et violence, comme une veille boule de flip’ de bumper en bumper jusqu’à la sortie fatale inévitable.

Empoisonné dans les villes du monde, les cités et les quartiers, loin du soleil, de la lumière et des étoiles, loin de l’eau et des forets, coincé entre le trafic des armes et des bagnoles, prisonnier du job et de tout ce qui se vend, asservi aux tyrans, au plus riches, aux plus bêtes et méchants, anesthésié par la connerie diffusée en boucle, abandonné par les dieux imaginaires de religions obsolètes, pliant sous l’effet de la pesanteur et la gravité, déjà tout jeune et sans éducation ni balise d’itinéraire montrant un chouette chemin, le fou est laissé pour compte de haine,. Seul !

Comme le Joker dans Batman, il impressionne par sa folie. La peur malsaine qu’il engendre en nous est une alchimie infernale au delà du bien et de mal. L’homme fou perdu est dans cet état-joker, prêt à s’abattre comme la dernière carte d’une destruction en cours : l’humanité toute entière y est pour quelque chose et l’hypocrisie planétaire, à se voiler la face, fait peine à voir.

La Haut, le Fou est encore à l’ombre du matin frais. Mes yeux, mon cœur et tout mon corps cherchent le soleil au dessus de la montagne comme l’homme se cherche un futur…Enfin la face s’illumine. Ce Fou là m’appelle, de sa grandeur existentielle, à m’élever libre... S’il pouvait en être de même, un jour, pour l’autre en bas…

Michel Paccalet


A nous les Alpes !

Après plus de 6 semaines de rando à travers la France et le Maroc, je suis à nouveau bien motivé pour reprendre mon activité dans les Alpes. La météo s'est enfin stabilisée ... en tout cas on l'espère tous !

Démarrage en douceur en ce début juillet par un tour du Cervin, puis ce sera les Alpes du sud du côté de la Barre des Ecrins et ensuite dans les Alpes bernoises.

L'agenda s'est rempli, un peu trop peut être, mais j'espère pouvoir tenir la longueur ...

Je vous souhaite une bonne suite de saison estivale

ed, 20 août 2016

hiver

rando à ski

sommet

famille

formation avalanches

alpinisme

rando

escalade

 

 
© 2009-2013 Edgard Oberson, guide de montagne - Tous droits réservés
webmaster Sitelle