Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Bienvenue chez Edgard Oberson  

Bienvenue sur mon site Internet !

Edgard Oberson

Vous y trouvez toutes les informations à jour sur le programme des prochaines courses ou activités, les suggestions de courses en alpinisme, escalade, randonnée à ski.

Il y a aussi la découverte de la montagne en famille, des informations sur les prochains voyages, expéditions ou trekkings et tout ce qu'il faut savoir sur les prix.

La rubrique Nouvelles raconte les courses et activités passées, en photos et textes. Les autres rubriques complètent l' information. Il y a aussi la possibilité de louer ma maison en Arles !

N'hésitez pas à me contacter si vous rêvez d'une course, d'un voyage, ou d'une expé ne figurant pas dans ce site.

Rien n'est vraiment impossible !

Et pourquoi pas la Dibona ?

Cette pointe très esthétique à côté du refuge Soreiller dans les htes Alpes est faite d'un granit exceptionnel. Nombreuses voies en face sud de tous niveaux, exemple d'une jolie combinaison :

Approche

Du refuge, rejoindre en quelques instants, une large écaille entre des dalles inclinées à l’aplomb du tunnel caractéristique du début de l’itinéraire. Il s’agit du départ de la Directe Madier qui sera suivi sur une centaine de mètres.

Itinéraire 6h

Gravir cette écaille et rejoindre une terrasse à droite (40m, III/IV). S’engager par une dalle (IV) dans le tunnel pour parvenir à un relais peu confortable (IV+/V). Poursuivre dans des dalles cannelées, puis une fissure dièdre formant rampe (IV). Avant un surplomb noir souvent humide (spits avec sangles), bifurquer à droite (traversée Berthet) en empruntant une fissure puis en remontant des dalles fissurées (IV/IV+). Relais sur une bonne terrasse. De nouvelles dalles à cannelures permettent d’atteindre l’arête SE (IV/IV+) et par une traversée facile vers la droite, la voie Boell - le Ray de la face E.
Variante: Il est possible de gravir le fil de l’arête SE en 2 longueurs de 45 m en empruntant la partie la plus aisée de la voie Sept d'un coup (J -M. Cambon, S. Ravel, 1988) et de rejoindre la vire Boell par de très beaux passages n’excédant pas le 5b. Première longueur dans des dalles spités en 4c, deuxième longueur 5b, un spit au début puis plus rien mais ça se protège correctement avec petit cablé, sangle et friends. Au relais de la première longueur, il est encore possible de s’échapper par le versant E.

Une large terrasse en face est marque le départ de la Voie Boell- le Ray. De celle-ci, gravir des fissures aisées (III) jusque sous un dièdre caractéristique gauche. Gravir le dièdre raide et un peu patiné (IV+) puis l’arête qui fait suite avant de prendre pied sur la vire Boell (IV). La traverser jusqu'à son extrémité W (un pas de III en désescalade), puis prendre pied dans le Couloir Boell que l’on remonte sur 50m de longueur avant de partir à droite (à hauteur d'un relais sur 3 pts que l'on distingue bien 20 mètres à droite) pour faire relais sur une dalle cannelée. Traverser cette dalle à droite en légère descente puis gravir un empilement de gros blocs formant cheminée (IV raide), pour parvenir sur un épaulement au pied des Cannelures Stofer. Le parcours original Boell part alors en face E.

Gravir les cannelures à l’aplomb du relais puis un surplomb (à droite de la facette, ce sont les spits de Visite obligatoire), relais en terrasse à droite (V). Traverser qq m à droite pour remonter un dièdre (IV),puis par des rampes en versant E (III) jusqu’à rejoindre l’arête S. Attention à ne pas se laisser entrainer par une rampe inclinée versant E (III) munie de 2 pitons et débouchant sur un vieux relais d'ou on ne sait plus ou aller ! Revenir en face E par des fissures cannelées faciles pour gravir une fissure cheminée courte mais raide (IV) qui mène à une nouvelle terrasse.

Rester en face E et suivre une vire pour parvenir au sommet.

Descente 1h15

Par la voie normale. Du sommet, rejoindre par une courte désescalade la chaîne de rappel. Effectuer un rappel de 50m (ou deux plus courts) jusqu’à une brèche. Accéder par une désescalade facile en traversée descendante aux terrasses de la Brèche des Clochetons (3048m).

Descendre sur quelques mètres, suivre un replat vers l’W par un cheminement sur la neige ou dans de gros blocs (cairns) pour rejoindre un cheminement facile sur des vires et terrasses menant à la combe issue du col W du Soreiller. Descendre le névé puis la pente d’éboulis qui lui fait suite (sentier, cairns) et rejoindre le passage permettant de franchir facilement un escarpement rocheux issu de l’arête W de la Dibona (signal). Rejoindre le refuge par un bref cheminement dans de gros blocs


10 conseils pour grimper en ménageant la nature

1. Respectez les restrictions
Renseignez-vous à l'avance sur www.falaise.ch et www.zones-de-tranquillite.chainsi que dans les guides d'escalade du CAS. Faites attention aux indications sur place.

2. Déplacez-vous par des moyens écologiques
Bénéficiez des nombreux avantages des transports publics. Si vous êtes contraints d'utiliser un véhicule privé, covoiturez ou utilisez mobility ou encore un taxi alpin pour une partie du trajet.

3. Respectez les interdictions de circulation et de parcage
La circulation est en principe interdite sur les routes forestières. Évitez le parcage sauvage qui gêne les agriculteurs et les propriétaires de terrains et qui peut causer des dégâts à la végétation.

4. Nuitées et achats sur place
De cette manière, vous contribuez au développement des régions de montagne.

5. Utilisez les chemins d'accès et de sortie existants
Vous contribuez ainsi à ménager les habitats sensibles de la flore et la faune. Respectez les propriétés privées et fermez les portails de clôtures des pâturages.

6. Ménagez la végétation et les zones de nidification
Utilisez les moulinettes existantes et ne quittez pas la voie par le sommet des falaises. Évitez les parois fortement colonisées par la végétation, n’ôtez aucune plante dans des fissures et contournez les zones de nidification. Évitez de faire du bruit.

7. Contribuez à la propreté des sites d'escalade
Emportez vos déchets. Faites vos besoins en gardant une distance suffisante avec les rochers d’escalade et les cours d’eau, couvrez les excréments et le papier-toilette. En raison de leur longue durée de décomposition, les mouchoirs en papier et les lingettes humides ne sont pas appropriés.

8. Utilisez les foyers existants
Tout nouveau foyer détruit la végétation et le sol pour des années.

9.Participez aux initiatives locales
Engagez-vous avec les locaux dans l’aménagement et l’entretien des sites où vous grimpez. Apprenez à connaître, apprécier et protéger la faune et la flore des rochers que vous fréquentez.

10. Rééquipement et ouverture des sites d'escalade
Vérifiez le potentiel de conflit en avance. Discutez des rééquipements avec ceux qui ont ouvert la voie, avec les grimpeurs locaux ou avec le groupe de travail „Rééquipement et ouverture“ du CAS. Avant tout équipement, entreprenez les démarches nécessaires (p.ex. auprès du propriétaire des lieux, du garde forestier, du garde-faune etc.).

(tiré docs du CAS)


L'été est là ... vous avez dit été ?

Au 25 juin, le Mt Blanc par la voie normale était déjà "interdit" tant le couloir d'accès au refuge du Goùter était dangereux. Nous avons reçu nous les guides des informations comme quoi toutes les classiques présentaient des pentes en glace vive qui incitent à la plus grande prudence. Nous avons en ce début d'été des conditions similaires à celles que nous rencontrons normalement fin août et déjà en ce début juillet, j'ai pu constater le manque cruel de neige, le versant italien du col Collon par exemple est absolument sec et ce n'est que grâce aux 25 cm de neige fraîche tombée fin juin que j'ai pu évoluer presque normalement dans la région de Zermatt-Saas Fee. Autre inquiétude (?), il y a très peu de monde dans les montagnes ces temps ... Bizarre début de saison !
Pour ma part, je vais aller voir au Ladakh si j'observe les mêmes phénomènes, retour fin juillet ...


Malgré tout, je vous souhaite un bel été, soyez prudent !Cordialement

ed, 06 juillet 2017

hiver

rando à ski

sommet

famille

formation avalanches

alpinisme

rando

escalade

 

 
© 2009-2013 Edgard Oberson, guide de montagne - Tous droits réservés
webmaster Sitelle