Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Bienvenue chez Edgard Oberson  

Bienvenue sur mon site Internet !

Edgard Oberson

Vous y trouvez toutes les informations à jour sur le programme des prochaines courses ou activités, les suggestions de courses en alpinisme, escalade, randonnée à ski.

Il y a aussi la découverte de la montagne en famille, des informations sur les prochains voyages, expéditions ou trekkings et tout ce qu'il faut savoir sur les prix.

La rubrique Nouvelles raconte les courses et activités passées, en photos et textes. Les autres rubriques complètent l' information. Il y a aussi la possibilité de louer ma maison en Arles !

N'hésitez pas à me contacter si vous rêvez d'une course, d'un voyage, ou d'une expé ne figurant pas dans ce site.

Rien n'est vraiment impossible !

Un Mt Blanc pour finir la saison ??

Montée 1er jour
Du Plan de l'Aiguille (accès téléphérique de l'aiguille du Midi 1er tronçon) Prendre pied sur le glacier des Pèlerins, se diriger vers le glacier des Bossons par une traversée sous le téléphérique de l'Aiguille du Midi sans perdre d'altitude. Passer ensuite sous la ligne de l'ancien téléphérique et sous le glacier Rond (attention aux chutes de séracs). Du glacier des Bossons, traverser dans le dédale de séracs et crevasses jusqu'à la Jonction à l'aplomb du refuge des Grands Mulets (3051m). Remonter la pente amenant au refuge.

Montée 2e jour
Du refuge, rejoindre la rive gauche du glacier et remonter le plus haut possible à ski jusqu'a atteindre le pied de l'arête nord du Dôme. Dès que la progression n'est plus possible à ski, continuer en crampons piolet. Contourner la bosse sommitale du Dôme par la gauche pour rejoindre le col du Gouter.
Atteindre ensuite le refuge Vallot 4367m, l'itinéraire est ensuite évident (du moins par beau temps) : les Bosses et l'arête sommitale. On peut laisser les skis à Vallot ou les porter si on compte descendre le versant N du sommet (cf itinéraire Face N).

Descente
Si l'on a pas choisi de revenir par des itinéraires plus difficiles ( traversée des 3 monts ou descente directe face N ) revenir à Vallot pour chausser les skis.
La suite est classique par les Grandes Montées et le Petit Plateau. Deux options toutefois selon l'état du glacier : en général on passe à gauche par la Côte des Cerisiers (pour rejoindre les pentes au dessus des Grands Mulets), mais si c'est trop crevassé après les Petites Montées, on peut parfois traverser plus à droite vers le Pic Wilson (plus raide et plus exposé).
Pour finir, il faut descendre sous le refuge des Grands Mulets, franchir la Jonction et Plan Glacier (zone très agitée, cheminement variable), et longer en ascendance (40m de dénivelé) les pentes sous l'Aiguille du Midi, jusqu'à rejoindre la gare du téléphérique au Plan de l'Aiguille.


Un plaisir exclusif au détriment de tous les autres

Stop héliski
L'héliski est la variante la plus connue du tourisme héliporté. Mountain Wilderness exige, en tant qu'organisation de protection de l'environnement, une interdiction générale des atterrissages d'hélicoptères à des fins touristiques dans les Alpes suisses.

En France et en Autriche, l'héliski est d'ores et déjà interdit. Le parlement italien a discuté de l'abolition de cette pratique. Alors qu'en Suisse, il existe 42 places d'atterrissage, dont plus de la moitié se trouve aux abords directs ou même à l'intérieur de zones protégées.

En désaccord avec l'OFAC
L'office fédéral de l'aviation civile (OFAC), qui est responsable du réexamen des places d'atterrissage en montagne, ne bouge pas. Les places d'atterissage en montagne (PAM) vont être discutées dans le plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA). Sous pression des compagnies d'hélicoptères, il insiste pour garder les 42 places d'atterrissage existantes. Ceci malgré le fait qu'une étude commandée par l'OFAC montre que la moitié des places d'atterrissage en montagne sont en conflit avec la protection de la nature et du paysage.

(tiré du site de www.mountainwilderness.ch)


Passes-moi les jumelles ... clap de fin

Alex Lachavannes, le réalisateur, a dressé de manière très sensible ce portrait qui correspond à l'image qu'il s'est faite de moi, de ma relation à la montagne et à mes enfants. Même s'il n'apparaît dans le reportage que l'un des deux, Arno, celui qui est mordu de montagne, Charli, l'autre est bien présent dans ma vie tout comme le sont Susanne, Manon et Camille, ma nouvelle famille. Mais avec les 26 minutes dans lesquelles s'inscrit le reportage, difficile de tout raconter !
J'ai trouvé que les images étaient superbes et Alex en a fait une belle histoire que vous pouvez encore revoir sur le net avec le lien suivant :
http://www.rts.ch/emissions/passe-moi-les-jumelles/

Voilà, pour moi la saison de ski est terminée. Je change de casquette et vais passer de celle de guide de haute montagne pour prendre celle d'accompagnateur de randonnée.

Je vais donc reprendre mon bâton de pèlerin ces prochaines semaines et accompagner des personnes le long du Chemin de St Jacque. C'est une belle transition que j'aime bien pour passer de l'hiver et l'été et la saison d'alpinisme.

Alors pour les mordus de ski je vous souhaite encore une bonne fin de saison à tous, attention au réchauffement en fin de matinée ... un bon timing est primordial lors des courses en neige de printemps.
Et pour les autres, les grimpeurs, faites-vous du bien à gratouiller le caillou !

Cordialement

ed, 24 mai 2017

hiver

rando à ski

sommet

famille

formation avalanches

alpinisme

rando

escalade

 

 
© 2009-2013 Edgard Oberson, guide de montagne - Tous droits réservés
webmaster Sitelle