Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Bienvenue chez Edgard Oberson  

Bienvenue sur mon site Internet !

Edgard Oberson

Vous y trouvez toutes les informations à jour sur le programme des prochaines courses ou activités, les suggestions de courses en alpinisme, escalade, randonnée à ski.

Il y a aussi la découverte de la montagne en famille, des informations sur les prochains voyages, expéditions ou trekkings et tout ce qu'il faut savoir sur les prix.

La rubrique Nouvelles raconte les courses et activités passées, en photos et textes. Les autres rubriques complètent l' information. Il y a aussi la possibilité de louer ma maison en Arles !

N'hésitez pas à me contacter si vous rêvez d'une course, d'un voyage, ou d'une expé ne figurant pas dans ce site.

Rien n'est vraiment impossible !

K2 : L'exploit de l'hiver

Les dix Népalais avaient prévus de se rassembler juste sous le sommet du K2, situé dans le massif du Karakoram et réputé comme l’une des montagnes les plus dangereuses au monde, pour gravir ensemble les derniers mètres et y planter le drapeau de leur pays.

Une première népalaise

Connus depuis des décennies pour leur aptitude à la haute montagne, les Népalais n’avaient encore jamais placé le moindre grimpeur sur une première ascension hivernale d’un sommet de plus de 8.000 m, une spécialité longtemps restée la chasse gardée des Polonais.
Une poignée d’expéditions avaient auparavant tenté l’ascension hivernale, depuis la première tentative en 1987-1988. Mais personne n’était encore monté au-dessus de 7.650 m. Toutes s’étaient brisées sur les conditions extrêmes du K2, surnommé la «montagne sauvage».

L’hiver, la saison de tous les dangers

Le K2 est soumis en hiver à un vent très violent pouvant atteindre les 200 km/h. Les températures peuvent descendre jusqu’à -60° sur les parties sommitales. En raison de son emplacement géographique – il est le plus au Nord de tous les «8.000» -, la pression atmosphérique y est aussi plus basse et l’air plus rare.
L’hiver est plus rude dans le Karakoram qu’en Himalaya. Ce qui explique que la plupart des sommets népalais de plus de 8.000 m ont été vaincus en hiver dès les années 1980, alors que les quatre autres situés au Pakistan – outre le K2 – l’ont été dans les années 2010.
Cette année, pas moins de quatre équipes différentes et une soixantaine de grimpeurs étaient présents sur le K2, soit plus au total que toutes les expéditions précédentes rassemblées.
Membres de trois des quatre équipes initiales, les Népalais se sont regroupés pour fixer vendredi les cordes fixes jusqu’au camp 4, vers 7.800 m d’altitude. Puis, ils ont choisi de se montrer audacieux en profitant d’une fenêtre de beau temps, sans vent, pour se lancer samedi à l’assaut du sommet.


Initiative pour les glaciers

L’initiative veut assurer une mise en œuvre efficace de l’accord de Paris et exige les éléments suivants:

1)Les émissions de gaz à effet de serre en Suisse doivent être ramenées à zéro au plus tard d’ici à 2050. D’ici là, il faudra renoncer aux énergies fossiles. Des exceptions sont possibles, mais il faut réduire efficacement les émissions de CO2.

2)La politique climatique doit être acceptable socialement et promouvoir l’innovation et la technologie.

3)La réduction des émissions de gaz à effet de serre doit être au moins linéaire.


Hiver 2021, première tranche !

La première partie de cette saison hivernale a été compliquée pour les guides avec la situation sanitaire qui nous contraignait à fonctionner avec des petits groupes de cinq personnes au maximum. Il fallait donc engager un collègue guide ou aspirant ... et partager le salaire par deux ! Mais loin de moi l'idée de pleurnicher, on a quand même pu travailler et les excellents groupes bien motivés qui se sont inscrits à mes activités m'ont rendu au centuple ces petites tracasseries administratives.

J'ai vraiment eu de plaisir à guider. La neige était au rendez-vos et à part une semaine désagréable où la pluie nous a rendu visite jusqu'à deux mille mètres et où les conditions étaient franchement mauvaises, nous avons pu faire du très beau ski en janvier et février. Durant cette période, j'ai fonctionné plutôt du côté des bernoises, les portes italiennes et autrichiennes s'étant fermées. C'est donc dans le Diemtigtal, dans le Saanenland et dans la région de Meiringen que j'ai porté mon dévolu et aussi naturellement en Emmental pour la semaine de formation des Accompagnateurs de Randonnée. Pour la deuxième partie de mon activité, c'est naturellement aux Grisons comme chaque hiver que je me rends. Là encore du ski de malade ! Et ce n'est pas fini ....

J'ai vécu ces premiers mois de rando à ski avec de merveilleuses personnes positives qui ont pris du plaisir et en cette période il n'y a que ça comme réponse à aller chercher : VIVRE ET SE FAIRE DU BIEN !

La neige est bien là, revenue comme un enchantement vers la mi-mars et les conditions sont magnifiques, la saison est loin d'être finie ! Faites en bon usage ...

Cordiales amitiés

ed, en ce début du printemps, le 21 mars 2021

hiver

bouthan

rando à ski

sommet

famille

alpinisme

escalade

 

 
© 2009-2018 Edgard Oberson, guide de montagne - Tous droits réservés
webmaster Sitelle